25/01/2009

Tous mes cris mes SOS

Cette chanson exprime tout ce que je ressens en ce moment, mes souffrances, mes désespoirs, ma fatigue, ma solitude. Seule parce que je n'ai plus confiance, parce que trop souvent trahie par des gens qui me tendaient la main  et jouaient avec mes sentiments, puis la retiraient sans prévenir pour diparaitre sans scrupule, me laissant descendre encore plus bas tot en me balançant "je ne m'en fais pas pour toi, tu t'en sortiras".

Mais ça ne doit pas finir comme ça, je refuse de m'être battue toutes ces années pour rien. Il y a sans doute un endroit, un embranchement où je n'ai pas pris la bonne voie, je dois corriger ça, sans revenir en arrière, je vais couper à travers champ pour retrouver le bon chemin en continuant d'avancer.

Mais pas maintenant... demain peut-être. Là j'ai trop froid dans ma tête, dans mon âme, je veux des mots en couverture et des regards aussi doux qu'un bon chocolat chaud, je veux dormir le temps que tout dégel, et me réveiller éblouie par le soleil. Quel dommage qu'on n'hiberne pas, nous...


Comme un fou va jeter à la mer
Des bouteilles vides et puis espère
Qu'on pourra lire à travers

S.O.S. écrit avec de l'air
Pour te dire que je me sens seul
Je dessine à l'encre vide
Un désert


Et je cours
Je me raccroche à la vie

Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie


Difficile d'appeler au secours
Quand tant de drames nous oppressent
Et les larmes nouées de stress
Etouffent
un peu plus les cris d'amour
De ceux qui sont dans la faiblesse
Et dans un dernier espoir
Disparaissent

Et je cours
Je me raccroche à la vie
Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie


Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs

Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté
Pris dans leur vaisseau de verre
Les messages luttent
Mais les vagues les ramènent
En pierres d'étoile sur les rochers


Et j'ai ramassé les bouts de verre
J'ai recollé tous les morceaux
Tout était clair comme de l'eau
Contre le passé y a rien à faire
Il faudrait changer les héros
Dans un monde où le plus beau
Reste à faire


Et je cours
Je me raccroche à la vie

Je me saoule avec le bruit
Des corps qui m'entourent
Comme des lianes nouées de tresses
Sans comprendre la détresse
Des mots que j'envoie

Tous les cris les S.O.S.
Partent dans les airs
Dans l'eau laissent une trace
Dont les écumes font la beauté
Pris dans leur vaisseau de verre
Les messages luttent
Mais les vagues les ramènent
En pierres d'étoiles sur les rochers

13:15 Écrit par Dream' dans Films, livres, musique | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

J'adore cette chanson , je t'ai vue à BEAUVAL avec tes 3 enfants pleins de vie , je ne suis pas trop inquiet pour ton avenir , comme c'est écrit plus haut : " Le plus beau reste à faire " .

Écrit par : Didier | 25/01/2009

Les commentaires sont fermés.