02/02/2009

Beauval enfin

BVL_090201_AI

Je n'y étais pas retournée depuis le 11 novembre, ça ne fait "que" deux mois et demi mais ça me semble une éternité. Je regrette de ne pas avoir pu y aller pendant la neige, mais en toute logique je flippais déja pour aller bosser dans ces conditions, ce n'était pas pour aller courir des risques supplémentaires. Un article paru dans la NR le 16 janvier (merci Didier pour l'info) parlait des gorilles découvrant la neige, j'aurai bien voulu voir ça.

BVL_090201_AI2jpg

En arrivant sur le parking, je me sentais heureuse comme une gosse impatiente d'aller enfin là où on lui a promis depuis longtemps. Je suis restée un peu dans la serre aux oiseaux, j'ai trouvé une autre plume de Goura, c'est la seconde, les enfants vont être contents. J'ai aussi pu ramasser deux petites plumes d'Ibis rouge. Beaucoup de plantes sont taillées à cette période, ce qui permet de voir plus facilement certains oiseaux. Le calao terrestre était particulièrement agressif, sa femelle restait au nid, peut-être couvait-elle, en tout cas lui n'arrêtait pas de me charger de face, même en soufflant sur son cou il n'y avait pas moyen d'entrer dans un échange avec lui comme parfois il m'accorde.

BVL_090201_ibis_rouge
Ibis rouge

Sur l'ensemble de ma visite je n'ai pas pris beaucoup de photos cette fois, j'ai fait essentiellement des films, en ce moment je ne sais pas si c'est lié à mon état dépressif et l'envie d'en sortir vite, mais je suis avide de mouvements.

BVL_090201_roulroul
Roulroul

J'ai fait un rapide passage dans la nurserie, puis j'ai filé aux lions blancs; je n'ai pas trouvé Anouchka. Les deux adultes étaient dans leur enclos en extérieur, Hélona en intérieur. Elle est à sa taille adulte maintenant, elle a eu deux ans en décembre, elle est magnifique.

BVL_090201_kamichi_a_collier

Kamichi à collier

Près du bassin des otaries, j'ai vu les nouveaux arrivants, des fourmilliers. Je n'ai pas pu les prendre en photo à cause du reflet. La morphologie de cet animal est fascinante, une tête fuselée terminée par un long nez, une langue qui semble plutôt cylindrique et qui peut atteidre jusqu'à 60 cm pour aller dans les fourmilières ou les termitières.

BVL_090201_OO_Mandy
Jeune femelle orang-outan, Mandy

Je suis ensuite allée voir les orang-outans, Muda était à vitre, direct il m'a suivie à l'endroit habituel. Il était vraiment tout collé contre la vitre, j'avais l'impression de le voir encore plus près que les autres fois.  Il a très vite ouvert la bouche en grand, un soigneur m'avait expliquée que c'était une expression d'accueil et de tolérance. On s'est observé un moment, je lui ai parlé en penchant la tête d'un côté, il la penchait de l'autre. Je me suis appuyée sur une épaule afin de rester près de lui tout en observant les autres, il a fait exactement la même chose de son côté, c'était amusant.

BVL_090201_bonobo

bonobo (non, des chimpanzés-edit du4/02)

Un couple de visiteurs s'est approché, on a discuté un peu, ils ont connu Muda au moment où il est arrivé au parc, ils ont été surpris en le voyant, ils m'ont dit qu'à l'époque il n'avait pas un goitre (le sac laryngé) si prononcé. A l'époque ils venaient régulièrement et étaient surpris de voir Muda s'approcher à chaque fois et tout comme moi au début n'osaient pas penser qu'il les reconnaissait.. Le monsieur s'est approché de la vitre, Muda est venu se plonger dans ses yeux. Il revenait ensuite vers moi, puis repartait vers le monsieur. Quand il en a eu marre, il est repartit tranquillement vers un autre coin.

BVL_090201_patas
patas

Christina est descendue à la vitre, s'est assise par terre et m'a regardée; quand elle est repartie ça a été au tour de Manis, qui n'est pas restée très longtemps. Mandy voulait venir, elle tournait autour de l'endroit en gardant oeil sur Muda, elle a failli venir une première fois mais il a bougé elle s'est ravisée. Elle a fini par descendre, elle a collé sa bouche à la vitre, puis s'est mise à chercher un morceau de paille, qu'elle a lissé avant de me le passer par la petite fente qu'il y a dans le joint. On se l'est échangé deux fois, la troisième fois on tirait toutes les deux , le morceau a cassé.  Elle est partie jouer avec Bayu, et j'ai vu Suly débarquer. Elle me fait craquer, c'est la plus jeune des trois, elle est très caline, juste avant de venir me voir elle était avec Muda, elle se collait contre lui, dans des gestes très lents et très doux. J'étais accroupie elle s'est couchée sur le banc et s'est collée à la vitre, j'avais mes yeux dans les siens. Je sais que c'est insencé, mais j'aurais voulu pouvoir la serrer dans mes bras. 

BVL_090201_patas_et_bebe
patas et son bébé

Je suis restée un long moment avec eux, puis je suis partie voir les bonobos (non, des chimpanzés, je te l'ai déja (e)dit plus haut!), un petit est né récemment. Je n'ai pas pu le prendre en photo, la maman était d'abord trop loin, puis quand elle s'est approchée et qu'elle m'a vue prête à la photographier elle est passée dans l'autre partie de l'enclos, je n'ai pas insisté. Je suis allée voir les gorilles. Les patas qui partagent le même enclos qu'eux étaient occupés pour la plupart à chercher des graines au sol, les plus jeunes s'asticotaient de temps en temps. Un adulte tenait contre lui un bébé, sa position me touchait. Tandis qu'il regardait partout autour de lui et suveillait les mouvements des autres, son corps était arrondi, ramassé autour du petit, comme pour lui assurer la protection la plus grande possible. Ses bras étaient ramenés devant le jeune, comme une barrière. Deux autres patas ont tenté de lui arracher le petit, il a réussi à le garder et s'est mis plus loin, en hauteur.

BVL_090201_lamantin

lamantin

En observant les lamantins en même temps que d'autres visiteurs,  j'ai commencé à discuter avec l'un d'eux, d'abord de ce que nous voyions, puis  il est parti sur l'environnement, la menace pour les espèces, leur possibilité à s'adapter ou non aux changements; il m'a parlée de la notion de "volant d'adaptabilité" partiellement ou totalement occupé selon les espèces, ce qui leur donnait ou non une marge de manoeuvre pour s'acclimater aux changements. Ce fut une conversation très intéressante, nous nous sommes remerciés mutuellement pour ce riche échange puis nous avons repris chacun notre visite, nous allions en sens contraire l'un de l'autre.

BVL_090201_AI3

Je suis montée à la serre australienne, il y a eu une naissance récemment chez les kangouroux arboricoles, j'espérais pouvoir observer le petit pointant son nez de la poche maternelle, mais tout ce petit monde était occupé à manger, donc ça n'était évident à voir; ça sera pour une autre fois. Je suis restée un moment à observer les poissons clown dans le bassin qui a été construit l'année dernière dans l'allée, puis je suis redescendue, je commençais à me sentir très fatiguée.

BVL_090201_poisson_clown
poisson clown

En passant devant les manchots, je les ai trouvés très agités, la plupart était dans l'eau et arpentaient le bassin en masse. Je me suis doutée que le repas n'allait pas tarder , deux minutes après le soigneur arrivait, j'ai pris quelques films puis j'ai discuté un peu avec lui.

L'année dernière quasiment jour pour jour j'avais photographié les otaries, l'une d'entre elles vidait son air chaque fois qu'elle passait près de la vitre, je l'avais prise en photo. Ces jours-ci je me disais "quel dommage que je n'aie pas pensé alors aussi à la filmer". Quand j'ai vu hier qu'elles étaient dans le bassins, j'y suis allée, et cette fois jai pu en faire un film.

BVL_otarie_ bulle_080204

ça m'a épuisée physiquement, il semblerait que je manque de résistance en ce moment à ce niveau, en tout cas ça m'a rechargée moralement, j'ai passé vraiment une très bonne journée.

__________________________

donc : edit du 4 février: des chimpanzés, je ne sais pas où je suis allée chopper que c'étaient des bonobos, en plus je ne connaissais pas ce nom avant d'aller à Beauval avec mon premier pass... faut pas trop chercher à comprendre ce qui se passe des fois dans la tête d'une blonde même foncée, on y perdrait son latin (kesako?). Merci d'avoir corrigé ;-)

12:45 Écrit par Dream' dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bebe, oiseaux, beauval, muda, orang-outan |  Facebook |

Commentaires

ça fait plaisir de voir que tu t'es consacré une petite journée rien que pour toi ! Au moins malgré la fatigue tu vas dejà beaucoup mieux .

Accroche toi miss , tu va t'en sortir , tu es sur la bonne voie.

Gros bisous et bonne nuit

Écrit par : Tite elo | 02/02/2009

Merci encore pour toutes ces belles photos et ce récit si vivant! Justement en lisant tes derniers articles, je me demandais pourquoi tu n'évoquais plus Beauval. Maintenant, j'ai la réponse! Bonne fin de soirée!

Écrit par : chutney1 | 02/02/2009

Merci de nous faire partager ces instants magiques , je fais juste une correction ce ne sont pas des Bonobos mais des Chimpanzés , il n'y a pas une grande différence mais ils sont très susceptibles , alors il vaut mieux assurer !

Écrit par : Didier | 02/02/2009

Les commentaires sont fermés.