25/12/2009

joyeux noël

amalgame_rues_091223

Je n'avais aucune envie de le fêter cette année, si j'avais bossé j'aurais embauché à 5 h du mat donc j'avais prévu de rester seule le soir, et de me coucher vers 10 heures. Vu la chute de mon moral la semaine dernière, nous avons conclu avec Piccolo qu'il serait préférable que je ne reste pas seule finalement, d'autant qu'une personne qui m'est très proche a choisi avant-hier pour m'annoncer quelque chose de plutôt dur à digérer (genre celui qui vous fait un croche-patte pendant que vous essayez de vous relever...), donc je me suis joint à mon ex-belle famille pour réveillonner avec mes enfants.

tours_nuit_091223 083

Et très honnêtement j'ai beaucoup apprécié, c'était convivial et simple, loin des repas interminables que je fuis en ce genre d'occasion, certes très bons mais aussi très (trop) copieux, et qui font qu'on se demande toujours après avoir mangé les mises en bouches, l'entrée, le plat de poisson, où on va trouver la place pour mettre encore le plat de viande et ses petits légumes, la salade, le fromage et la buche (oui oui, c'est du vécu).

tours_nuit_091223 077
L'hôtel de ville, place Jean-jaurès...

J'ai même dormi là-bas, avec Miss Malice, qui avait beaucoup de mal à réfreiner son impatience quant au lendemain et l'ouverture des cadeaux après le passage du père Noël. Ce n'était pas mieux pour Loulou deuxième qui décompte les jours depuis la semaine dernière et a même fini par avoir un coup de blues en se demandant s'il aurait quelque chose, prenant (enfin) conscience qu'il n'avait pas été très sage. Il est encore à la limite de "j'y crois j'y crois plus", je le sens parfois en proie au doute: "ok c'est les parents mais... s'il existait quand même?".

tours_nuit_091223 070
... et ses jets d'eau

Pour Loulou premier c'est un peu différent, hier il était avec son père chez la personne qui nous a vendu un vélo pour lui, il l'a essayé avant pour qu'on vérifie si la taille était bonne. Mais quand même, dès le début décembre quand il a commencé à faire des listes à rallonge de cadeaux pour sa commande et que j'ai mis le hola, il a dit "ok je commande juste un marteau, comme ça je vais me casser toutes mes dents, et c'est la petite souris qui me donnera de l'argent pour m'acheter ce que je veux". Bah ouais, on ne va pas renoncer à toutes ses croyances d'un coup hein, c'est cool d'être "grand-mais-pas-trop...

tours_nuit_091224 002
Manèges en haut de la rue Nationale au bord du pont Wilson

Côté moral je suis arrivée à un certain statu quo, la situation est gelée, je ne remonte pas vraiment mais je ne descends plus, ce que j'estime déja pas mal. Je ne veux plus me casser la margoulette de la sorte, quand je suis allée chez le doc la semaine dernière je lui ai demandé combien de temps le traitement devrait m'accompagner, sa réponse fut sans appel : "tant que vous aurez des soucis" (super..). Donc je suis plus que jamais décidée à prendre à bras le corps ma situation et me sortir de là, ça passe évidemment par la qualité de mon cadre de vie.

tours_nuit_091223 018

Hier matin, un technicien est venu chez moi pour me faire un diagnostic thermique de la maison (le tour est vite fait, deux chauffages dans une pièce de 30 m² et le reste non chauffé où tu te pèles un max) et me proposer des solutions pour faire des économies (traduire dans mon cas: étudier l'intallation la mieux adaptée quand notre lieu de vie sera une vraie maison). J'ai apprécié la gentillesse de cette personne, qui a fait un constat de la situation (la zone partout vue que dès que le moral est en baisse le peu d'organisation que j'ai dans les taches ménagères basiques part en vrille) sans jugement, tenant simplement comme propos qu'il ferait le maximum pour trouver ce qui correspond le mieux à mes besoins, et à mes moyens bien entendu. L'après-midi il me téléphonait pour me redemander des précisions, il planchait sur mon devis, un autre coup de fil plus tard il m'annonçait une enveloppe globale de 20 000 € (joyeux noël...). Les deux-tiers du budget que j'ai prévu vont y passer, mais en même temps je n'ai pas vraiment le choix.

tours_nuit_091223 032

Je ne ferai donc pas tout ce que j'avais prévu, mais on va quand même pouvoir sacrément avancer. Je vais devoir placer dans le budget restant la réfection de ma toiture, mes fenêtres à l'étage et la réfection de la pièce du bas. Je ne pourrai pas faire les cloisons de nos pièces à l'étage ni financer un escalier digne de ce nom, tant pis je prendrai dans un premier temps un escalier type "de meunier" et je définirai nos espaces avec des meubles, on va quand même passer de 30 m² d'espace de vie à 130, il n'y a vraiment pas de quoi se plaindre. ça va forcément aller mieux dans ces conditions, c'est évident.

tours_nuit_091223 054
Le pont Wilson, appelé aussi "le pont de pierre"

Je pourrai dès lors concentrer toute mon énergie sur le côté professionnel, soit en arrivant à convaincre mon employeur actuel qu'on peut encore s'apporter mutuellement des choses, soit en envisageant une réorientation. J'ai déja quelques idées, deux projets de longue date refont surface et je cherche comment les adapter à mes aspirations actuelles. Pour le moment, c'est en gestation, rien de concret n'est envisageable tant que les travaux ne sont pas réglés, sinon c'est le mur assuré, et j'aimerais faire autre chose que de me planter régulièrement dans ma vie.

tours_nuit_091223 040
La bibliothèque municipale...

En tout cas je tenais à vous remercier du fond du coeur, vous Isa dont j'apprécie d'avoir fait récemment la connaissance; toi Elo que je remercie pour ton dernier mail (excuse je n'ai pas eu le temps de répondre), tu vois les jours où je me demande ce que j'ai fait de bien à part mes enfants, je pense à notre amitié, à ton avancée, et tes mots m'aident à ne pas me noircir; à toi Beedoo dont je me sens aussi très proche par certains épisodes passés autant que par ta course aujourd'hui pour être "la-maman-qui-travaille-et-qui-fait-tout-en-même-temps-en-cherchant-le-début-et-la-fin-de-journée" (ouffffffff); à toi la Marmotte qui alterne hibernation et surbooking (de la mesure en tout , m'enfin!!!!!... au fait j'attends toujours une photo de TOI dans le t-shirt Scrat... heum heum). A toi Barba pour qui j'ai une pensée toute particulière à cause de ce que tu traverses en ce moment, qui me donne envie de sortir de mon trou pour te tendre la main et t'en sortir à ton tour; aux membres de Carimbo qui  en cette période où je me cherche me permettent d'être utile et de recevoir en donnant; tous ceux que je ne connais pas encore et que la vie mettra sur ma route pour rencontrer des gens formidables.

tours_nuit_091223 046
... et sa fontaine

Pour vous, cette chanson de Goldman, Ensemble, et tout au long du post des photos de Tours prises de nuit cette semaine. La photo prend de plus en plus de place dans ma vie, je deviens touriste dans ma région, je deviens étrangère, tout devient une curiosité, un amusement, comme si je débarquais d'une autre planète, et ça me permet de faire le vide. Bon Noël à tous. 

tours_nuit_091223 038
Le pont de fil

Souviens-toi

Etait-ce mai, novembre Ici ou là ?

Etait-ce un lundi ? Je ne me souviens que d'un mur immense

Mais nous étions ensemble Ensemble, nous l'avons franchi


Reviens-moi

De tes voyages si loin Reviens-moi

Tout s'ajoute à ma vie

J'ai besoin de nos chemins qui se croisent

Quand le temps nous rassemble Ensemble, tout est plus joli.


21:56 Écrit par Dream' dans Promenades en Touraine | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : noel, maison, loulou |  Facebook |

08/09/2007

Invitation au voyage…

Comme promis, un peu plus tardivement qu’annoncé, je vous emmène avec moi le temps d’un reportage photo pour vous faire partager la fabuleuse journée de dimanche dernier, vous faire découvrir le château de Chenonceau et cette rivière qui nous est si Cher(e). Petite parenthèse au passage, nous vivons peut-être les derniers moments de cette épopée touristique qui faisait revivre un peu le patrimoine fluvial du coin, car l’Etat s’étant désengagé du projet, et la région n’ayant pas les moyens de prendre la relève, l’aventure risque hélas de très vite tourner court.  

 

Avant de démarrer, petite information sur la différence d’orthographe entre la ville de Chenonceaux et le château de Chenonceau, bien que nous soyons au même endroit d’un point de vue géographique.  La petite histoire n’a pas été confirmée, mais on en attribue l’origine à Madame Dupin qui possédait le château au moment de la révolution française. Pour se démarquer de la royauté et se rapprocher du peuple dont elle était très aimée, elle aurait fait retirer le « x » final pour dénommer le château. Voilà, vous savez tout !

 

Allez, en voiture. Euh non, d’ailleurs pas en voiture du tout, mais en bateau, et plus précisément en bélandre, une sœur de la péniche qui est aussi le nom du bateau-restaurant sur lequel nous allons naviguer (et manger bien sûr).

1-ChenBel020907BelCR

Beau ciel assez dégagé …

2-ChenBel020907cielCR

Petit tour sur le quai avant d’embarquer, je n’en perds pas une miette, tout m’intrigue, les panneaux…

3-ChenBel020907pannCR 

les amarres, que pourtant j’ai déjà vues en vacances. Mais là, c’est comme si la mer était à ma porte, alors que j’habite en pleine terre. Mes souvenirs d’école me reviennent sur la batellerie, les chemins de hallages autrefois destinés aux chevaux sont aujourd’hui des sentiers restaurés pour les balades à pied ou en vélo…

 

4-ChenBel020907AmarresCR 

Un petit regard sur le barrage à aiguilles et l’écluse…

5-ChenBel020907EclCR 

Et nous voilà partis à découvrir le Cher entre les deux rives.

6-ChenBel020907PlageTxtCR

un kayakiste…

7-ChenBel020907KayakSolCR

Nous avons démarré vers 12h30, nous commençons à manger dès le début de la balade. C’est la pause casse-croute pour tout le monde…

8-ChenBel020907CasseCrouteCR

La rivière nous livre ses splendeurs jusque dans sa végétation, ce magnifique saule pleureur n’a de triste que le nom, il semble vraiment se plaire ici si on en juge par sa taille…

9-ChenBel020907SaulePleureurCR 

Et puis un peu plus loin, le voilà, fier, majestueux…

10-ChenBel020907ChatCR 

Je prends au vol des détails, me promettant de faire mieux aux autres passages

11-ChenBel020907ChatChapCR 
Passer sous le château m’impressionne beaucoup… j’admire les tailles réalisées en pierre de tuffeau, extraite en peu partout dans la région et qui a permis la réalisation de grandes constructions, ponts, châteaux, églises, cathédrales… Les galeries creusées à mesure de l’extraction sur plusieurs kilomètres sont devenues des caves viticoles. 

12-ChenBel020907ArcheCR

 
De l’autre côté, des promeneurs sont à l’apéritif, échanges de salutations et de sourires quand nous les croisons, puis de rires, nos verres tendus vers la bouteille triomphante…
13-ChenBel020907KayaperoCR
 

C’est un château splendide, je ne l’ai jamais vu d’aussi près, j’ai beau habiter la région, je ne l’ai encore jamais visité. Le fait de s’en éloigner puis de s’en approcher à nouveau pour le retour permet de choisir son moment et de réaliser de magnifiques prises de vues.

14-ChenBel020907ChatEnsCR 

Avant de faire un autre passage, le zodiaque nous rejoint pour faire monter à bord des retardataires. Service de qualité, comme dit le patron « ce n’est pas à Paris que vous verrez ça »… (oups, non les parisiens, ne jetez rien !!!)

15-ChenBel020907ZodiaqueCR

A prendre des photos, j’ai tout oublié du groupe avec lequel je suis venue, resté à l’étage en dessous pour déjeuner. Parmi eux mon oncle et ma tante, mes parents et leurs amis, des adhérents de l’asso qui m’ont vue haute comme trois pommes… c’est en voyant le service se faire au pont supérieur que je réalise qu’il me faut redescendre pour le plat de résistance, que j’avale rapidement.  En souvenir de mes années d’écoles où je m’ennuyais royalement en classe et que je m’installais de façon à pouvoir regarder dehors, je me suis bien évidemment mise près de la vitre… mais à chaque fois que je veux sortir, je dérange deux personnes de ma table et deux personnes de la table derrière nous car il n’y a pas large pour passer entre les chaises. Je me confonds en excuses. Je finirai le repas, fromage dessert et trois cafés, en bout de table, il y avait huit places et nous n’étions que sept, je m’en veux de ne pas y avoir pensé plus tôt.  
16-ChenBel020907DetailArchit1CR

A chaque passage je m’attache à photographier des détails de l’architecture qu’il est impossible de capter en faisant la visite du château en lui-même.

17-ChenBel020907DetailArchit2CR

Le ciel se couvre, les nuages gris jouent avec le soleil qui se reflète sur la pierre blanche de tuff, nous offrant une vision contrastée du château, le seul à avoir été construit d’une rive à l’autre d’un cours d’eau…

18-ChenBel020907ChatCielNuageCR

Je suis gagnée par la sérénité ambiante, le bateau qui vogue calmement, une guitare douce en fond sonore, les touristes sur la berge…

19-ChenBel020907TouristesCR

 Je ferme les yeux, respire profondément pour prendre en moi un peu de ce petit vent à la fois frais et léger, mes oreilles saisissent encore plus clairement le clapotis de l’eau que la bélandre fend doucement 
20-ChenBel020907vegetationCR

Il me semble que le temps s’écoule plus lentement... j’aime ce que je ressens, dans ces cas-là plus rien n’a de prise sur moi. Quand je rouvre les yeux, le soleil me fait de l’œil dans l’eau.

21-ChenBel020907soleilDsCherCR 

Nous rebroussons chemin et nous rapprochons de notre point de départ. Je découvre de nouveaux panneaux en passant sous le pont…

22-ChenBel020907PontPannCR 

L’écluse est en vue. Nous admirons les talents du pilote qui a pour mission de rentrer un gros morceau de 5 m de large dans un passage qui fait 5,10 m. Il m’explique que cette embarcation à fond plat se trouve déviée de sa trajectoire au moindre coup de vent vue sa faible immersion. Il entre la bélandre dans l’écluse aussi habilement qu’un fil dans le chas d’une aiguille. Un coup de maître…

23-ChenBel020907ecluseCR

 

« Mesdames et messieurs, nous voici arrivés au terme de notre périple, la compagnie Dream’ espère que le voyage vous a été agréable et vous donnera envie de (re)venir » –si c’est le cas, prévenez-moi, j’habite à 20 km de là, il y aura toujours un thé pour vous (pas de café, je le bois beaucoup mieux que je ne le fais)

24-ChenonceauBelandre020907AB

21:17 Écrit par Dream' dans Promenades en Touraine | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

12/03/2007

Flaneries en bord de Cher (11 mars 2007)

le Cher

J'ai profité du beau temps hier pour faire une promenade en bord du Cher. J'avoue être déçue par la contrainte du site pour les photos, car elles y perdent beaucoup en qualité au passage. Je pense que je vais ouvrir en parallèle un album photo et mettre des hyperliens sur celles que je vous présente ici, afin que vous puissiez les voir mieux. 

vue sur le Cher 110307 100 ko

Le Cher est un affluent de la Loire. Pour en savoir plus sur cette rivière, cliquez-ici, le site est très bien fait je trouve. Ma commune est longée en contre-bas par cette rivière et s'inscrit dans ce qu'on appelle "la vallée du Cher". Cette partie du cours d'eau est jalonnée d'écluses ce qui la rend navigable en péniche. Les pluies qui se sont abattues de façon prolongée ces derniers temps l'ont fait gonfler jusqu'à engloutir une bonne partie de ses berges, par endroits il a commencé à déborder très légèrement.

Cher 110307 berges

Du coup le courant est assez important en ce moment, ce qui rend l'eau boueuse. A certains endroits la baignade est tolérée mais non surveillée, des panneaux indiquent que les baigneurs prennent leurs responsabilités.

Cher courant 110307 100ko

Il y a une vingtaine d'années encore certains abords du Cher étaient aménagés en plage, les gens y venaient nombreux. Et puis la pollution est venu tout compremettre, les sites sont été délaissés. Aujourd'hui des associations se battent pour la sauvegarde de cette rivière, il y a de grands espoirs que certaines de ses portions soient un jour classées par l'Unesco au même titre qu'une portion de la Loire qui traverse également la région.  

vue sur le Cher 2 110307 100 ko

23:07 Écrit par Dream' dans Promenades en Touraine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |